Informations liées à la problématique :  LA GUERRE FAIT-ELLE PARTIE DE L'HISTOIRE DE L'HUMANITE ?

          Sur les propositions de Christine Dannenberger, conseillère scientifique, chimiste
Modératrice pour Around the Story

                          
Note de la modératrice : Fort heureusement qu’en abordant ce côté destructif de la chimie que j’appellerais « chimie de guerre », les élèves auront ensuite la possibilité d’aborder la « chimie de paix » qui est une chimie réparatrice avec les antibiotiques et toutes la biologie et biochimie liée à Fleming et aux labos qui produiront toutes ces molécules aux principes actifs bienfaisants  



Voir la présentation de l'exposé sur LES GAZ TOXIQUES
des élèves de la classe de 3èC 
LE 15 juin 2016 

                                                           
 

Voir la frise chronologique proposée par le groupe ! ( Cliquez dessus pour agrandir !)
 

 

TESTEZ VOS CONNAISSANCES !

FAITES LE QUIZ  SUR LES GAZ TOXIQUES  PROPOSE PAR LA CLASSE DE 3C1 




LES INFOS   ... LES INFOS .... LES INFOS ..... LES INFOS   ... LES INFOS .... LES INFOS .....LES INFOS   ... LES INFOS 
 

En allemand un film sur Youtube 
Lautlos und tödlich - DER GASKRIEG IM ERSTEN WELTKRIEG  
 

Auf beiden Seiten der Front wurde Gas gefürchtet und doch entwickelten beide Seiten im Laufe des Krieges immer tödlichere und perfidere Arten von chemischen Kampfstoffen. In unserem Special stellen wir die verschiedenen Arten von Giftgas und ihre verheerenden Wirkungen vor. 


GENERALITES 

      enlightenedPour aller plus loin, cliquer sur la bande texte/image  






 








 

14 - Des armes et des mots /(Arte)  France / Allemagne

L’épisode 3 concerne en partie la bataille d'Ypres et les dégâts des gaz, les soins, etc
Créé par : Jan Peter  Diffusion TV : dimanche 14 à 20:45 sur






        GUERRE DES GAZ  -  SITE TRÈS BIEN DOCUMENTÉ
 



 


Ce site a pour but de vous faire découvrir un aspect du Premier Conflit mondial particulièrement méconnu : La guerre chimique 
 

On ne trouve dans cette classe qu’une substance ayant réellement cette caractéristique, et même si certains produits possèdent ce genre d’activité (comme les arsines vésicantes) ; seul le sulfure d’éthyle dichloré sera utilisé pendant la Première Guerre mondiale pour son action vésicante puissante.

D'autres toxiques vésicants ont été étudiés pendant la Première Guerre mondiale :

Le dichlorure d'éthylarsine (Dick, chargé en munitons sous forme de mélange par les Allemands), le dichlorure de méthylarsine (MethylDick, chargé en munitons sous forme de mélange par les Allemands), le dichlorure de phénylarsine (chargé en munitons sous forme de mélange par les Allemands), le chlorure de diphénylaminearsine (Adamsite, chargé en munition après 1918), le dichlorure de chlorovinylarsine (Lewisite 1, chargé en munitions après 1918), (Pour ces deux derniers corps, voir : Les Services chimiques dans l’entre-deux guerres). …      Voir sur le site Cliquer sur la bande image





                                    Site à voir sur :  La seconde bataille d’Ypres, le 22 avril 1915.
 


Site à voir  sur : L’ORGANISATION DE LA REPLIQUE FRANCAISE
Il n'y eu en France, aucun débat politique sur la nécessité de répliquer aux agressions chimiques allemandes. Militaires et politiques souscrivèrent unanimement à la décision d'une réplique militaire chimique, sans concession, sans limite.   è    La seconde bataille d’Ypres, le 22 avril 1915.


Site à voir sur      Les principaux gaz de combat utilisés pendant la Grande Guerre.

 


 site à voir :  Les munitions chimiques françaises.
                   Les substances utilisées et leur historique


 

Site à voir : Les munitions chimiques françaises.  
                  Organisation des obus chimiques


 

Site à voir  : L'industrie Chimique Française et la grande Guerre 


Site à voir :  L’Appareil respiratoire Spécial.


 

YPÉRITE, CHIMIE DE GUERRE

 


Site AFSSAPS    sur :  " Ypérite et autres moutardes vésicantes"  Fiche Piratox 


CICR COMITE INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE 

YPRES : 100ans après la première attaque au gaz moutarde, le CICR demande qu'on en finisse avec les armes de destruction massive

         


                    

       LES ORIGINES DES ARMES CHIMIQUES 
       PDF en ligne Dossier proposé par Mr Godement


                        SITE TRES DOCUMENTE   MISSION 14-18

 


                                       Ypérite composé vésicant – explications -…..
                                       

Lettre nucléaire N° 31
les armes chimiques 




Thèse sur la chimie des matériaux 


PROPRIÉTÉS PHYSICO-CHIMIQUES DE L’YPÉRITE


 










 



…..Le thiodiglycol, précurseur de l'ypérite, entre également dans la composition d'encres à base aqueuse, de teintures et de certaines résines. ……

Sur la prolifération des substances chimiques : 


 

Sur la      Convention sur l'Interdiction des Armes Chimiques en 1993



   Et paragraphe concernant le gaz moutarde dans  L'extrait du Monde.fr sur les livres  Lecture conseillée 

ANTOINE ET ISABELLE DE VINCENT BOREL : esprits de familles  
Quelle chose étrange ! A la lecture d'Antoine et Isabelle, on est saisi d'un curieux sentiment d'anachronisme. Comme si ce livre écrit par un quadragénaire de 2010 l'avait été par un contemporain de Roger Martin du Gard, l'auteur des célèbres Thibault. Certes, Vincent Borel est né en 1962, c'est ……


Sur l’histoire de la pharmacie.

Voir sur le site de PERSEE    De queslques spécialistés  contre l'ypérite et le Klorane en particulier 
                                         Traitements de l’époque des plaies provoquées par le gaz moutarde


 

SCIENCES ET ÉTHIQUE 

« Science sans conscience n'est que ruine de l'âme » Citation de Rabelais extraite de Pantagruel (écrivain français, 1494-1553).

Ce site est particulièrement intéressant dans plusieurs domaines liés à la G.G.

Chap. 7  Science et éthique pour ceux qui abordent le côté philo du projet

et Chap. 8 – conclusion dans  le site du  :    Collège Sainte-Croix et Notre-Dame – Hannut Travail de fin d'année


 


1925  Le protocole de Genève Protocole concernant la prohibition d'emploi à la guerre de gaz asphyxiants, toxiques ou similaires et de moyens bactériologiques


 


30-04-1997 Article, Revue internationale de la Croix-Rouge, 824, de Peter Herby

La Convention sur l'interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l'emploi des armes chimiques et sur leur destruction, du 13 janvier 1993 entre en vigueur le 29 avril 1997.
ARMES CHIMIQUES ET BIOLOGIQUES

 


              La Première Guerre mondiale a-t-elle bénéficié à la médecine ?


                                     CHIRURGIE ET MÉDECINE DE GUERRE



 


REFLEXIONS PHILOSOPHIQUES

Quelques réflexions sur la Guerre et la Paix
Gaëtan Demulier Lycée Louis Bascan Rambouillet 

On sait combien l’horreur des tranchées, l’ampleur des destructions et la profonde vanité́ de la Première Guerre Mondiale avaient nourri un pacifisme généralisé́, tel qu’il ne s’en était jamais présenté auparavant. On clamait haut et fort qu’elle serait « la der des ders », à tel point qu’en 1928, le pacte Briand-Kellog se proposait de mettre la guerre hors-la-loi. Pourtant, à peine vingt ans après l’armistice de Rethondes .... Aller sur le site


 



"La guerre est naturelle" Bergson