Art et littérature / Kunst und Literatur

SUJET

Propagande & Caricature  /








IL Y A 100 ANS ..... Pendant la Première Guerre mondiale


I.  EN GENERAL
COMMENT LA GUERRE A-T-ELLE COMMENCE ? 

Le site 1 Jour 1 actu 
Voir le web documentaire sur " La Première Guerre Mondiale expliquée aux enfants "
Voir aussi "Les grandes étapes de la Première Guerre mondiale pour en connaître les causes" - Si vous êtes attentifs ..il y a même un jeu pour encore mieux apprendre. 
Version allemande :
Erklären den Ersten Weltkrieg         -           Sarajevo - Der Weg in die Katastrophe (Dokumentarfilm)
POURQUOI LA GUERRE ?  WARUM DER ERSTE WELTKRIEG ? sur Youtube Très clair !!

 

SUR L'HISTOIRE DU LUXEMBOURG
Quelques dates et précisions : le PDF  de l'école Ste Anne (L) et Saint - Coeur de Beaune (F)  
Bien fait !!!!

1. Le Luxembourg durant la Première Guerre mondiale Chronologique de 1914 à 1919  

 =>      Attention il y a une caricature !
Et comme une caricature est aussi une forme d'information par l'image, l'humour ou la satire.
Présentation de lycéens : La presse luxembourgeoise pendant la Première Guerre mondiale "


DEFINITION :  PROPAGANDE ET CARICATURE ?
Voir aussi le premier chapitre ->     PROPAGANDE & CARICATURE AVANT 1914



       ->    28 juin 1914 Assassinat de l'Archiduc François Ferdinand de Habsbourg à Sarajevo 


La Serbie est accusée du meurtre !
L'Autriche-Hongrie après quelques hésitations déclare la guerre à la Serbie.. c'est l'étincelle qui permet à l'Empereur Guillaume II de s'engager dans la guerre. Il est prêt, archi prêt depuis au moins deux ans ! Son plan d'attaque affiné déjà en 1911 (!?)  par Helmuth von Moltke général de l'armée allemande.

<- ce dessin dit avec violence que la Serbie doit mourir 
 

 



Alerte les chiens aboient !
Pendant la guerre la carte de l'Europe est souvent caricaturée !
Ici chaque pays est représenté par une race de chiens ...
Ne dit-on pas tel chien tel maître ? ->
Ne dit on pas se regarder en chien de faïence ? Là ils sont face à face, et se menacent...Ils aboient ... la paix est en danger ... -------->  

C'est la guerre.

 

 

LIRE UNE CARICATURE ?

EN TEMPS DE GUERRE : la caricature va permettre de dédramatiser (rendre moins grave) la situation, en se moquant, en faisant rire le lecteur !

Pour interprêter ces dessins, posez-vous les questions suivantes :
1. Quel est le contexte ? Pour ce chapitre c'est la guerre ... 
2. Qui EST dessiné ? => qui veut-on critiquer ?
3. Qui A dessiné ?

On sait que le principe de la caricature est de critiquer, exagérer, se moquer, affaiblir  ..
->C'est celui QUI DESSINE qui critique. Il paraît donc plus fort, supérieur.
-> C'est celui qui EST dessiné qui est fortement diminué, voit son défaut aggravé.

Cette caricature ci-dessous :
Qui dessine ?  Qui est dessiné ?  Quel est le contexte ? -> C'est  un soldat; cela nous donne le contexte -> l'armée est critiquée.

 

 

Exemple d'interprétation :
Une chaussure de femme : 
le soldat est efféminé; ses deux chaussures sont différentes : 
il n'a pas les sous pour avoir une paire de chaussures; 
Il n'a pas de pantalons : 
c'est un "Sans culottes"; 

il est maigre, on dirait un enfant ...        On pourrait même imaginer sa voix !

->  Ici les Allemands nous présentent une bien pauvre France ! C'est certain l'Allemagne va gagner très vite !  ....

 

 



Qui dessine ?
Qui est dessiné ?
On représente quoi ?


Quels sont les éléments qui nous permettent de reconnaître le soldat?  
Le casque à pointe, c'est un allemand.







Que lit-on ?
La bête féroce : le soldat allemand est comparé à un animal ; il est gros donc gourmand tel un ogre ...


L'envoyé de Dieu : C'est l'empereur 
Un nuage d'aigles (l'animal symbolique de l'Allemagne et du Saint-Empire). 
Il porte un tablier de boucher, couvert de sang.

INTERPRETATION : Le dessinateur français a la critique dure.
Notre caricature est une vraie satire de l'empereur Guillaume II.

Il faut bien un fautif à la guerre ! L'Allemagne l'a cherchée ! Voyez comme elle a faim et comme l'empereur apprécie le sang ...

 


 

Du côté français : ridiculiser l'uniforme allemand pour se donner plus de courage ...
Les Allemands ne sont pas si préparés à la guerre veut-on laisser croire aux Français ..." Propagande, propagande ! "






 







Propagande et caricature allemande !
Seul face à ses 7 adversaires L'ALLEMAND Guillaume II fait toujours le poids ! L'allure est belle, celle de l'ennemi est...triste ... minable
 

 

 

 

 

POUR CONCLURE :
. Les Allemands dessinent une armée française à peine préparée, sans armes, sans vêtements adaptés. La France paraît plutôt pauvre donc incapable de gagner la guerre !

. Quant auxFrançais ils reprochent aux Allemands d'avoir provoqué la guerre donc d'être la cause de tous ces malheurs de tous ces morts.

 

LES BATAILLES SONT TERRIBLES  => Les grandes batailles de la Première Guerre mondiale
Les batailles de Verdun, de la Somme, de la Marne... sont de celles qui ont fait la Grande Guerre, avec leur lot d'hommes morts, Poilus, Boches ou Anglais. ( Les articles de Maurice Bourdon)

Les caricatures continuent de décourager les uns et d'encourager les autres ..

 

 

 

 

Côté français :
s'il y a victoire allemande ! Elle sera très mal gagnée - Les Allemands sont comparés à des porcs.

 

Côté allemand :
la victoire est une évidence !
La force est en eux !

 

 

 

Si nous suivons bien les caricatures allemandes notemment dans l'armée française ... elle est composée d'étrangers ! Les tirailleurs sénégalais et autres hommes enrôlés sont venus tout droit d'Afrique et des colonies françaises ..!
Les caricatures sont parfois très racistes. Celle de droite représente une armée de juifs et de noirs  et un officier dégénéré  .. .
Un peu plus d'infos sur LA FORCE NOIRE VUE PAR LA PROPAGANDE DURANT LA GRANDE GUERRE


Album -DIE KARIKATUR IN DEUTSCHLAND  _ Die Zivilisierung Europas   - Das Jahrhundert der Presse

 

                       

GLOIRE AU SOLDAT POILU !

C'est désormais ainsi qu'est appelé le soldat français. Ce vaillant combattant des tranchées. (Pourquoi l'appelle-t-on poilu vous en souvenez-vous ?) 
La guerre de positions, guerre de tranchéees : face à face !  N'oublions pas, il y a exactement 100 ans, en 1916, ils étaient face aux Allemands, dans les tranchées ..  

Pour échapper à la mort et aux horreurs ils étaient nombreux à souhaiter être gravement blessés ! Les conditions de vie étaient insupportables.
                         

 

On retrouve l'Alsace et la Lorraine,on reconnaît ici les costumes traditionnels ... L'Alsace et la Lorraine qui en 1871 ont été annexées par les Allemands !  Visiblement, elles attendent que le vaillant soldat français, se battent pour elles !
 

 

L'IMAGE PATRIOTE 
Il ne s'agit pas de critiquer mais de sensibiliser, réveiller la fibre patriotique (être patriote c'est aimer son pays et les soldats qui le défendent).

Si le soldat courageux, se bat au front dans de terribles conditions, à l'arrière nous devons nous mobiliser !
Car le soldat compte sur nous !

La propagande aide à faire passer ce sentiment de patriotisme !

Définition du patriote :
aimer son pays, au point de le défendre.

 

 

LA CENSURE  / DIE ZENSUR  ...      A TOUJOURS ETE PRESENTE, POURTANT !
Les caricaturistes ont parfois connu la prison surtout avant la guerre.
Pendant la guerre, la censure est forte et concerne tous les moyens de communication !

Qu'est-ce que la censure ? C'est le contrôle de l'information ( Informationskontrolle). Certaines vérités ne doivent pas être dites ! A l'excès cela devient de la dictature ! Sans liberté de presse il n'y a pas de Démocratie !
Un exemple de notre actualité : Was ist Was   Zensur und Menschenrechte in China

 

Pendant la guerre, les lettres des soldats étaient toutes relues ! Les soldats ne devaient pas dire où ils se trouvaient très précisément (ceci est presque normal en temps de guerre), surtout aucune critique n'était autorisée !
Aucune plainte non plus. Le soldat devait vénérer son armée ! Nous savons qu'il y aura de nombreuses révoltes.
Ci-dessous, cette caricature montrant le soldat blessé secouru par un chien de la croix rouge...sera censurée !

POURQUOI ? : Peut-être parce qu'elle montre un soldat blessé. Pour le moral des femmes, des enfants et des vieilles personnes qui doivent fabriquer des armes, travailler dur pour permettre aux soldats de se battre. Ce n'est pas la meilleure des propagandes ! Avez-vous remarqué ce que fait le chien ?
Avez-vous remarqué le bandeau avec la croix rouge sur le chien ?

 


26. Oktober 1863 : Die Gründung des Roten Kreuzes

LA CROIX-ROUGE
Elle existe depuis la guerre de 1863 ! Fondée par Henry Dunant pour soigner les blessés de guerre.


AU LUXEMBOURG, en 1914
La Grande-Duchesse Marie-Adélaïde et les époux Mayrisch ont fondé la Croix-Rouge.

 

 



LA PAIX RETROUVEE !

LE 11 novembre 1918  c'est l'armistice, le "Cessez le feu". Les Alliés sont victorieux et l'Allemagne est défaite. Puis vient le temps des reconstructions, des explications ... La population doit apprendre à vivre en paix. On a tant manqué de tout ! Tout est détruit. L'Europe compte ses morts ... Il y a plus de 8 millions de morts, d'invalides et de mutilés ... 

Le 28 juin 1919, à Versailles est signé le traité qui met véritablement fin à la guerre : LE TRAITE DE PAIX DE VERSAILLES 

POUR ALLER PLUS LOIN
Dessins - esquisses Cartes et lettres décorées

Caricature et propagande Par Emmanuelle Gaillard -Analyse des images
 

WIEDER FRIEDEN!

Am 11. November 1918 ist Waffenstillstand. Die Alliierten haben den Krieg gewonnen, die Deutschen sind besiegt. Nun kommt die Zeit des Wiederaufbaus, der Erklärungen… Die Völker müssen lernen, friedlich zu leben.

Es war eine so schwierige Zeit, es fehlte an allem! Alles ist zerstört. Europa zählt seine Opfer…es sind mehr als 8 Millionen Tote, Verletzte, Verstümmelte, Invaliden!

Am 28. Juni 1919 wird in Versailles der Vertrag unterzeichnet, der den Krieg erst wirklich beendet: DER FRIEDENSVERTRAG VON VERSAILLES



LES LEÇONS DE LA GUERRE ! DIE LEHREN AUS DEM ERSTEN WELTKRIEG !

La Société des Nations (SDN) est une institution qui doit empêcher la guerre. Mais elle n'a pas d'armée ! Parviendra-t-elle à garder la paix ? ...

     

 

VERS LE CHAPITRE 3